Fabriquer des tapis en laine ou en feutre

Voici quelques informations concernant notre processus en Inde. Nous travaillons directement avec les artisans, ce qui assure un haut niveau de savoir-faire et crée également des emplois sur place.

fabriquer des tapis en laine ou en feutre-sukhi-inde

Qu'est-ce que la laine a de si spécial ?

Elle a d'extraordinaires propriétés naturelles : elle est souple, résistante et non inflammable. La laine ne s'enflamme pas, elle se consume lentement. Mais la laine a d'autres propriétés qui la rendent si unique : elle est facilement transformable en fil et est facile à teindre pour obtenir de magnifiques couleurs.

Mais ce n'est pas tout ! La laine a d'excellentes propriétés isolantes pour garder nos clients bien au chaud, elle est douce et confortable, les gens adorent toucher de la laine.

Elle est également flexible et durable, elle résiste aussi à l'électricité statique.

Ce n'est pas étonnant que cela fait des siècles que la laine est utilisée. Elle a été feutrée et tissée en un nombre infini de tapis.

Sukhi offre 4 collections faites-main en Inde.

1. Tapis en feutre coupé

Comment sont fabriqués nos tapis en feutre coupé ? Tout d'abord, des milliers de motifs sont découpés à l'aide d'outils spéciaux dans la laine feutrée pure.

Les motifs découpés sont placés un à un sur un métier à tisser. Le tisseur commence par un bout et se déplace vers l'autre. Les motifs sont attachés autour de fils de chaîne et d'une tige en métal, ils sont tirés avec force. Le processus est répété à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'une série de feutres coupés soit créée.

Chaque tapis en feutre coupé compte au moins 3000 à 4000 motifs ! La quantité de travail requise pour créer un de ces tapis est tout simplement incroyable.

tapis-en-feutre-coupe

2. Tapis en fils de laine feutrée

Nos tapis en fils de laine feutrée sont teints en immersion, la couleur est donc ajoutée à l'ancienne.

Ce processus a un fascinant côté vieille école et tradition. En plus, il y a une grande variété de couleurs, beaucoup sont récentes et donc totalement nouvelles pour ces tapis.

Le processus de teinture

La teinture en immersion demande très peu de machinerie. Des écheveaux de fils sont attachés à des crochets de métal rotatifs et sont ensuite plongés dans la teinture à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'ils soient complètement imbibés.

Après la teinture, les fils sont mis à sécher, parfois en chambre de séchage, mais le fini est bien meilleur lorsque le séchage est naturel.

Votre tapis en fils de laine feutrée final

Une fois sec, le fil est amené dans la salle de tissage. L'effet final a une grande profondeur, cette impression est due au fait que le feutre absorbe environ la moitié de la teinture

Vous obtiendrez un tapis dense mais également très doux et agréable sous les pieds.

tapis-en-fils-de-laine-feutree

3. Tapis de pierre

Qu'est-ce qu'un tapis de pierre ? Les artisans indiens roulent délicatement de la laine humide pour en faire des boules en forme de cailloux. Ces boules sont roulées sur une surface savonneuse.

C'est un procédé intéressant, ils continuent de rouler et de rincer, ensuite la boule en forme de caillou commence à se réduire et à prendre forme.

L'étape suivante consiste à mettre la laine dans de l'eau froide pour la rincer.

C'est un traitement intensif qui est répété à plusieurs reprises. Enfin, quand il y a suffisamment de beaux cailloux de laine, qui assemblés forment une œuvre d'art, ils sont lentement séchés au soleil. Ils sont ensuite prêts pour l'étape finale qui consiste à les coudre sur une surface en laine.

tapis-de-pierre

4. Tapis de laine bouclée

Les tapis de laine bouclée préservent la précieuse lanoline.* La laine néo-zélandaise fraîche est d'abord lavée et séchée. Ensuite, des cardeurs et des fileurs viennent la chercher.

La laine est délicatement pesée et répartie en différents tas. Il faut environ une semaine pour transformer 2 kilos de matière première en fils. (On parle de fils de laine quand elle est prête à être tissée.)

Les cardeurs retiennent toutes les peluches et épines qui viennent de la laine fraîche. Grâce à cette étape, on est assuré que rien ne manque.

Comment être sûr que les fibres les plus longues, idéales pour faire les fils, ne manquent pas ? Carder à la main est la meilleure solution car quand les fibres sont de différentes longueurs, le fil obtenu est alors plus résistant.

tapis-de-laine-bouclee

Carder à la main ajoute résistance et douceur

Il est facile de voir la différence entre de la laine cardée à la main ou à la machine. Quand elle est cardée à la main, la laine est moins régulière mais elle a un aspect naturel et un extraordinaire toucher. C'est grâce au haut niveau de lanoline qui la rend plus douce.

Appréciez une laine encore plus chaude grâce au filage à la main

Le filage à la main donne une laine bouclée. Le processus est lent, la laine cardée passe dans le rouet fait-main et c'est parti !

La laine est entortillée en de longs fils qui sont ensuite enroulés en bobines. Quand vous ajoutez plus de laine, le fil est plus épais.

Le fil peut ensuite être tissé pour créer un tapis en laine bouclée. Pour une pile bouclée, le fil est tiré sans être coupé, c'est ainsi qu'on obtient une série de boucles.

Notre processus est sans aucun doute méticuleux, c'est ce qui fait toute la différence. Nos tapis de laine bouclée Sukhi ne subissent que très peu les épreuves du temps, ils sont doux, confortables et parfaits pour les nuits froides.

Lanoline

Pourquoi aimons-nous la lanoline ? C'est un anti-tache naturel, la lanoline aide la laine à rester douce et souple.

Nos artisans aussi aiment travailler avec la lanoline. Le travail à la main demande beaucoup de temps, d'efforts et d'argent, mais les avantages pour la laine et les tapis en valent la peine !